Vis-à-vis de l'acheteur ou du locataire, le propriétaire vendeur ou bailleur est entièrement responsable de son bien.

Si l'acheteur ou le locataire découvre après la signature de l'acte de vente ou de location, des erreurs dans les diagnostics, il peut se retourner contre le propriétaire vendeur ou bailleur. Celui-ci pourra ensuite se retourner contre le diagnostiqueur.